>> accès à l'ancien site CISL

Rail: la Suisse occidentale veut un ZEB musclé

Delémont, le 30 mars 2007. Pour la Conférence des transports de Suisse occidentale (CTSO), qui regroupe les Directeurs des transports des cantons de Berne, Fribourg, Genève, Jura, Neuchâtel, Valais et Vaud, le projet ZEB devra inclure toutes les infrastructures prévues lors de l'élaboration de RAIL 2000. Par ailleurs, la CTSO demande que la procédure de consultation soit lancée sans plus attendre.

Pour la CTSO, l'annonce faite par le Conseiller fédéral Moritz Leuenberger de laisser sur le carreau au-delà de 2030 plusieurs projets pourtant indispensables au bon fonctionnement du réseau ferroviaire est incompréhensible et inacceptable.

Incompréhensible en regard de la réalité que vivent quotidiennement les usagers. Les trains sont  souvent surchargés et les cadences insuffisantes.

Inacceptable en regard des choix populaires en matière de transports publics. En approuvant en 1987 la réalisation de Rail 2000 et en 1998 son financement par l'intermédiaire du fonds FTP, le peuple suisse s'est clairement prononcé pour un réseau ferroviaire performant.

La Suisse romande n'a pas à subir les inconvénients liés aux surcoûts des NLFA, du Gothard en particulier. C'est pourquoi, la CTSO, à l'unanimité de ses membres, se mobilise pour obtenir de la Confédération qu'elle tienne simplement ses engagements en:

  • Mettant à disposition les 7.5 mrd de francs encore disponibles pour RAIL 2000, selon la décision du peuple suisse de 1998
  • Dissociant le financement des surcoûts des tunnels alpins du financement de ZEB;
  • Réalisant sans tarder l'ensemble des projets dont la nécessité n'est pas contestée, mais qui se voient remis en question par des considérations financières à court terme.

A défaut d'une amélioration continue du réseau ferroviaire, en Suisse romande notamment, c'est le trafic routier qui devrait absorber l'essentiel de la demande croissante de mobilité, une évolution qui irait en sens contraire de tous les efforts politiques du moment.

 

Renseignements complémentaires :

François Marthaler, Chef du département vaudois des infrastructures,

Président CTSO, 021 316 70 00

Jean-Claude Hennet, secrétaire général CTSO, 032 423 39 15 et 079 250 86 64

 
 
>> retour
     
 
 
OUESTRAIL - Association pour des liaisons ferroviaires perfomantes en Suisse occidentale