>> accès à l'ancien site CISL

Raccordement aux TGV: Décision frileuse du Conseil fédéral

Delémont, le 28 janvier 2004. La Communauté d'intérêt de la ligne Simplon-Lötschberg (CISL) et la Communauté d'intérêt des transports ferroviaires de l'Arc jurassien (CITAJ) font un accueil mitigé à la décision prise par le Conseil fédéral à propos du raccordement de la Suisse occidentale au réseau TGV. Sur un crédit de 1,3 milliards de francs acceptés en votation populaire, seuls 275 millions de francs seront investis en Suisse occidentale alors qu'à l'origine la totalité du crédit lui était destiné. Dès lors, seuls une partie insuffisante des demandes en provenance de la Suisse occidentale sont prises en compte.

Dans le cadre de la procédure de consultation sur le raccordement de la Suisse occidentale au réseau TGV, la CISL /CITAJ demandait notamment le développement des liaisons suivantes:

  • Genève - Bourg-en-Bresse (aménagement de la ligne du Haut-Bugey)
  • Berne - Lausanne/Neuchâtel – Dijon (modernisation de la ligne)
  • Bienne – Delémont – Belfort (rouvrir et électrifier le tronçon Delle – Belfort)
  • Contribution suisse au TGV Rhin-Rhône

La décision prise par le conseil fédéral prévoit certes des investissements en faveur de la ligne Genève – Bourg-en-Bresse ainsi que des améliorations sur la ligne Pontarlier/Vallorbe – Dijon. Par ailleurs, la contribution Suisse à la réalisation du TGV Rhin-Rhône figure également en première priorité.

Par contre, la CISL/CITAJ conteste le choix du Conseil fédéral de renvoyer à plus tard les améliorations sur la ligne Berne – Neuchâtel ainsi que le revitalisation de la ligne Bienne – Belfort. Un tel choix n'est guère cohérent au moment même où le Gouvernement français vient de donner le feu vert à la réalisation du TGV Rhin-Rhône, une liaison TGV qui pourtant offre de nouvelles opportunités aux accès franco-suisse de l'Arc jurassien, pour autant toutefois que l'on veuille bien les saisir...

La CISL/CITAJ espère que les débats parlementaires relatifs à ce dossier permettront de trouver une meilleure solution pour la Suisse occidentale.

Renseignements complémentaires :

Pierre-Alain Gentil, Président OUESTRAIL, Conseiller aux Etats, 079 250 37 11

Jean-Claude Hennet, secrétaire général OUESTRAIL, 032 423 39 15 et 079 250 86 64

 

 
 
>> retour
     
 
 
OUESTRAIL - Association pour des liaisons ferroviaires perfomantes en Suisse occidentale