>> accès à l'ancien site CISL

Les cantons de Suisse occidentale et de Suisse orientale s'allient pour défendre leurs projets ferroviaires

La Conférence des transports de Suisse occidentale (CTSO) et la Conférence des transports de Suisse orientale (RöV Ostschweiz) ont décidé de faire cause commune pour défendre les projets ferroviaires à réaliser au titre du raccordement de la Suisse aux lignes à grande vitesse, projets en partie menacés par les volontés d'économies de la Confédération. La CTSO regroupe les Cantons de Berne, Fribourg, Genève, Jura, Neuchâtel, Valais et Vaud tandis que la Conférence des transports de Suisse occidentale réuni les cantons d'Appenzell RI et RE, Glaris, Grison, St-Gall, Schaffhouse et Thurgovie. En menant une action commune, ces deux groupes de canton espèrent constituer une majorité parlementaire en vue du traitement de ce dossier ferroviaire par les Chambres fédérales au cours des prochains mois.

Delémont, St-Gall, le 21 avril 2004. Face aux menaces que fait planer la Confédération sur le raccordement de la Suisse aux lignes ferroviaires à grande vitesse, les cantons des deux régions principalement concernées par ces projets ont décidé de s'allier dans la défense de leurs intérêts. Il s'agit des sept cantons de Suisse occidentale (la Suisse romande et le canton de Berne) ainsi que des sept cantons de Suisse orientale (AR, AI, GL, GR, SG, SH et TH).

Les parlementaires fédéraux seront contactés par les Autorités cantonales des quatorze cantons concernés. Ces dernières ne sauraient en effet accepter que le crédit de 1,2 milliards de francs accepté par le peuple en votation populaire en 1998 soit aujourd'hui détourné de son affectation initiale au mépris de la volonté populaire. Si les citoyennes et les citoyens des cantons de Suisse occidentale et de Suisse orientale se sont mobilisés en faveur de cet objet en 1998, c'est bien sûr avant tout pour soutenir les projets ferroviaires concernant leur région.

Les cantons concernés par ces projets ferroviaires sont conscients de la précarité des finances fédérales. Toutefois, s'agissant ici de crédits en provenance d'un fonds constitué à cet effet, on ne saurait admettre un détournement de cet argent. Sur le plan de la politique des transports, le raccordement de la Suisse aux lignes à grande vitesse favorisera un transfert de la route et de l'avion vers le rail, un objectif prioritaire depuis plusieurs années dans notre pays. Par ailleurs, l'amélioration des liaisons ferroviaires avec l'Allemagne, l'Autrice et la France constitue un atout économique indéniable pour notre pays.

Renseignements complémentaires pour la CTSO :
Pierre Hirschy, Président: 032 889 67 00 et
Jean-Claude Hennet, secrétaire général: 032 423 39 15
Renseignements complémentaires pour la RöV Ostschweiz:
RöV: Josef Keller, Président: 071 229 34 87 et Andreas Bieniok, secretaire général: 071 229 34 95

 
 
>> retour
     
 
 
OUESTRAIL - Association pour des liaisons ferroviaires perfomantes en Suisse occidentale