>> accès à l'ancien site CISL

Accès TGV: plaidoyer pour un raccordement en réseau

Delémont, le 7 janvier 2004. La Communauté d'intérêt de la ligne Simplon-Lötschberg (CISL) et la Communauté d'intérêt des transports ferroviaires de l'Arc jurassien (CITAJ)– deux associations qui fusionneront prochainement – plaident pour un raccordement aux TGV en réseau. Dans le cadre de la procédure de consultation fédérale sur le raccordement de la Suisse occidentale au réseau ferroviaire à grande vitesse, la CISL et la CITAJ préconisent l'aménagement et le développement simultané de quatre accès TGV par Genève, Vallorbe et les Verrières, Delémont – Belfort et Bâle.

La CISL et la CITAJ veillent à ce que la Suisse occidentale bénéficie d'une desserte ferroviaire performante tant sur le plan national qu'international. Dans son projet de message, le Département fédéral des Transports relève lui-même les avantages de liaisons ferroviaires efficaces pour le développement économique, du tourisme et de la qualité de la vie. Dès lors, la CISL et la CITAJ estiment que ces avantages doivent profiter de manière équitable aux différentes régions du pays. Aussi, plutôt que de concentrer le trafic et donc les investissements sur les seules "portes" de Genève et Bâle qui seront rapidement engorgées et vulnérables, la CISL et la CITAJ proposent de développer en parallèle les quatre accès suivants:

  • Genève - Bourg-en-Bresse (aménagement de la ligne du Haut-Bugey)
  • Berne - Lausanne/Neuchâtel – Dijon (modernisation de la ligne)
  • Bienne – Delémont – Belfort (rouvrir et électrifier le tronçon Delle – Belfort)
  • Bâle (raccordement au futur TGV Rhin-Rhône)

La CISL et la CITAJ rappellent que le peuple suisse et particulièrement les cantons de Suisse occidentale ont approuvé ces aménagements par le vote du 29 novembre 1998 sur le financement des projets d'infrastructure des transports publics. Il convient donc de respecter cette volonté populaire qui s'inscrit par ailleurs parfaitement dans la philosophie des transports développée depuis de nombreuses années par la Confédération et qui tend à désengorger le trafic routier par une politique volontariste en faveur du rail.

A l'heure où le Gouvernement français vient d'annoncer un effort sans précédant en matière d'infrastructure ferroviaire avec notamment l'aménagement de huit nouvelles lignes TGV, la CISL et la CITAJ demandent à la Confédération de faire également preuve de dynamisme et de réaliser sans tarder des projets prévus de longue date déjà.

Renseignements complémentaires:
Jean-Claude Hennet, secrétaire général CISL-CITAJ / 032 423 39 15

 
 
>> retour
     
 
 
OUESTRAIL - Association pour des liaisons ferroviaires perfomantes en Suisse occidentale